Compte rendu de l’action du site Cluzelfondations.org – Mai 2011

Pour Jean, Madeleine Cluzel et les vingt amis réunis autour d’eux le microcrédit est l’un des plus efficaces et des plus justes moyens d’aider à l’indispensable développement économique et humain des pays émergents. Une manière rapide et adaptée pour l’ancien sénateur et son épouse « de penser aux autres et à l’avenir ».  Ils ont décidé de créer le site Cluzelfondations.org dédié au microcrédit et aux micro-entrepreneurs en Asie, en Afrique et en France, via la plateforme Babyloan.

***

Récapitulatif de l’action du site CluzelFondations.org en mai 2011

Au cours du mois de mai, 21 projets ont été financés par le site.

Répartition géographique des projets soutenus :

– 4 au Bénin via l’institution de microfinance FINADEV
– 2 en Equateur via l’institution de microfinance Cepesiu
–  9 au Cambodge via l’institution de microfinance SEDA
– 4 au Togo via l’institution de microfinance WAGES
– 1 en France via l’institution de microfinance Adie
– 1 au Pérou via l’institution de microfinance Edaprospo

Ces projets sont portés majoritairement par des femmes, soit 76 %.

Au mois de mai 2011, deux exemples de projets soutenus :

Les bijoux et pagnes de Komlan  / mai  2011
Togo

Agé de 41 ans, Komlan est tailleur. Sa femme est coiffeuse et ils ont 3 enfants à charge. Il a un atelier de couture depuis 2005. Il désire ajouter à son activité la vente de bijoux et de pagnes pour satisfaire ses clients surtout les femmes. Il revend à Tsévié après avoir acheté à Lomé. Il n’a pas eu de difficultés à payer son premier prêt et sollicite ce second microcrédit auprès de Wages pour acheter des bijoux et des pagnes. Il nourrit plusieurs ambitions : agrandir son activité principale, avoir d’autres activités génératrices de revenus, assurer un avenir idéal à ses enfants et sa femme et avoir sa propre maison pour éviter de payer les frais du loyer.

Le restaurant et la vente de tissu de Camille / mai 2011
Bénin

Camille vit maritalement avec deux enfants à charge. Elle tient un restaurant au parc de ventes de véhicules d’occasion. Parallèlement, elle vend divers tissus de qualité à crédit ou au comptant. Pour les ventes à crédit, elle récupère l’argent chaque semaine ou chaque mois. Elle s’approvisionne deux fois par semaine sur le marché international du Bénin, le marché Tokpa ou au Togo. Le microcrédit de Finadev lui permettra d’augmenter son stock de marchandises et d’accroître ses revenus. Elle pourra ainsi améliorer les conditions de vie de sa famille. Camille est caution solidaire de Mireille.

***

Conclusion :

Pour plus d’informations sur le partenariat avec Babyloan, n’hésitez pas à contacter Pauline Bodin, responsable des partenariats pour Babyloan, en vous recommandant du site Cluzelfondations.org . (pauline@babyloan.org // 01.71.16.21.28 )