Cluzelfondations

De l’honnêteté dans la finance

Pour Jean et Madeleine Cluzel, le microcrédit est un excellent moyen d’aider à l’indispensable développement des pays émergents. Une manière pour l’ancien sénateur et son épouse « de penser aux autres et à l’avenir ».

 

Pourquoi le Microcrédit dans les pays en voie de développement ?

Différents constats ont amenés, Madeleine et Jean Cluzel, à cette idée. Si nous voulons que l’humanité soit viable, il faut penser à l’avenir et il faut penser aux autres. Des travaux de l’UNESCO ont montré qu’à l’horizon 2050, la démographie va exploser en Afrique et en Asie, alors que le phénomène sera inverse en Europe.

 

« Créer une base économique saine »

Ces trois continents se touchent et vont de plus en plus s’interpénétrer. L’autre constat, qu’à fait notamment l’économiste zambienne Dambisa Moyo dans son livre L’aide fatale, c’est qu’une grande partie de l’argent versé aux pays du sud ne va pas au développement. D’où cette idée du microcrédit qu’à développé Muhamad Yunus, en s’inspirant des tontines qui existaient déjà au XVème siècle.

 

Comment va fonctionner la Fondation ?

Son champ d’action sera au Togo et au Bénin en Afrique et au Viet-Nam et au Cambodge en Asie. Des pays envers lesquels nous avons des devoirs que nos ancêtres ont colonisés et dont les soldats se sont battus pour la France. Il faut aider à créer dans ces pays une base économique saine, favoriser l’émergence de petites entreprises en prêtant de l’argent à des taux non usuraires. Le microcrédit apporte de l’honnêteté dans le monde de la finance. Et de ce socle économique naîtra une démocratie humaniste.

 

Association avec Babyloan, un site internet de microcrédit

Cette société, créée par un jeune banquier, Arnaud Poissonnier, est le premier site européen de microcrédit en ligne. Il vient de recevoir un prix international initié par la Bill & Melinda Gates Foundation, la Banque mondiale et l’agence française du développement, pour son innovation en termes de financement solidaire.
Nous allons apporter l’argent à Babyloan en espérant être suivis par de nombreux Bourbonnais qui peuvent accéder directement au site. Il faut savoir que si la plupart des prêts se situent entre 2000 et 3000 euros, les premiers démarrent à 20 euros. Et les sommes prêtées transitent par des Institutions de microfinance qui en garantissent le remboursement.